OK commençons par les évidences, je suis biaisé, je suis un Apple fan. Pas un fanboy, juste un fan. J’aime Steve Jobs, un peu moins l’entreprise qu’il a créé, mais je ne peux que reconnaitre la qualité quand je la vois. Au jour d’aujourd’hui, aucune expérience produit ne peut se comparer à l’expérience d’un produit Apple.

C’est à l’âge d’un an et demi que j’ai mis l’iPad 1 dans les mains de mon premier enfant. J’avais acheté la machine 550 euros et clairement, on m’a dit que ce n’était pas un jouet à mettre dans des mains aussi brusques.

Le fait est que j’ai eu peut-être plus de chance que la moyenne, Adam (mon premier) est un garçon qui fait attention à ses affaires et cela depuis tout petit. Lorsqu’il a découvert à l’iPad, il n’était préoccupé que par une chose : lui faire comme son père lui faisait.

Le geste qui change tout

Continue Reading…

La fois dernière nous avions regardé ensemble 5 livres d’engins que mon grand apprécie tout particulièrement. Mon deuxième est clairement moins intéressé, d’une part il est petit (même pas 18 mois) et d’autre part, nous sentons clairement qu’il n’a pas cette étincelle de passion qui brûle au fond de ses yeux quand il voit des véhicules motorisés. Ce sera peut-être les dinosaures qui sait…

Anyways ! Aujourd’hui je vous présente 5 livres qui tournent tous autour des véhicules simples. Aucun livre de gros engins ici.

Je tiens à préciser aussi d’emblée que la moyenne d’âge ici est plus basse. Nous ne parlons plus de livres dès 3 ans mais bel et bien 18, 24 mois. C’est normal, les enfants commencent toujours par s’intéresser aux véhicules qu’ils connaissent et voient souvent. Ce n’est que plus tard qu’ils vont vers les engins de chantier et/ou de la ferme.

C’est parti !

Continue Reading…

Arrêtez-moi si vous connaissez la scène : vous êtes pressés, vous êtes en train de faire les courses et vous savez parfaitement que vous êtes en train d’oublier la moitié du nécessaire. Comme vous aimez corser les situations déjà délicates, vous avez choisi d’emmener votre monstre avec vous… sachant pertinemment que lorsqu’il les verrait, il n’aurait d’yeux plus que pour eux !

Eux, ce sont ces fameuses voitures, motos et autres hélicoptères qui bougent (pas vraiment), font du bruit (beaucoup) et vous bouffe la totalité de vos pièces d’un euro et deux euros. Bref avec les lobbys pétroliers, je pense qu’on a à faire ici à l’un des gangs les mieux organisés en matière de racket.

Mais votre enfant se fiche que vous soyez pressé. Il se fiche aussi de savoir que vous avez besoin de ces pièces… pour le faire vivre en fait. Une pièce achète le pain et même un bonbon à la boulangerie du coin.

Continue Reading…

A la suite de quelques emails que j’ai reçu, j’ai souhaité mettre au clair ce que je pensais de l’amour dans un couple qui a déjà quelques années derrière lui. J’ai décidé de partager ce livre au fur et à mesure des semaines car je ne crois pas aux méthodes miracle qui fonctionne en 26 minutes et 34 secondes. Il faut du temps pour (re)construire une équipe sur des bases saines. C’est parti ! (Vous pouvez lire la semaine précédente en cliquant ici.)

un an pour le reconquerir semaine 12. Sachez qu’il n’est plus l’homme que vous avez connu

Vous êtes ensemble depuis combien de temps ? 1 an… 5 ans… 10 ans ou plus ? A celles et ceux qui prétendent que les années au compteur ne comptent pas, je leur réponds qu’il n’y a rien de plus faux et cela pour une raison simple : vous, autant que lui avez évolué. Certains couples ne se rendent compte que trop tard que les partenaires ont forcément évolué mais dans des directions diamétralement opposées.

Je prends une minute pour parler aux couples qui (comme nous) se sont rencontrés très jeunes : vous devez être encore plus soucieux de votre évolution. J’ai personnellement rencontré ma femme à l’âge de 18 ans, elle en avait 16… prière de ne pas me faire remarquer le côté illicite de la chose. Le fait est que nous étions tous les deux des adolescents avec des mentalités et des problèmes de jeunes. 14 ans et 2 enfants plus tard, nous sommes toujours ensemble.

Est-ce dû à notre amour ? Est-ce que nous nous aimons « plus » ou « mieux » que d’autres couples ? Je pense sincèrement que la culture dans laquelle nous baignons fait que ce mot « amour » veut désormais dire tout et son contraire. L’important n’est pas le mot, c’est l’interaction que vous mettez derrière le mot. Et ici, l’idée à mettre derrière c’est l’évolution.

Les désirs, les besoins, les attentes d’un adolescent et ceux d’un homme ne sont pas les mêmes… enfin j’espère pour l’homme en question. Les désirs, les besoins et les attentes de l’homme que vous avez rencontré ne sont pas les mêmes que ceux de l’homme qui partage votre vie des années plus tard. En êtes vous consciente ? Savez-vous comment les déceler ?

Semaine 2 : Mettez au jour l’homme qu’il est aujourd’hui

-       Demandez-lui

Je suis parfois surpris du nombre de personnes qui, autour de moi, me disent qu’ils aimeraient bien savoir ce qui se trame dans la tête de leur moitié… mais ils n’osent pas demander. Envoyez-lui un SMS, un email, un post-it, une lettre manuscrite et/ou parlez-lui. A vous de trouver la manière qui vous convient le mieux.

-       Faites une liste ensemble

Prenez une feuille blanche chacun, vous allez la diviser en trois. Désir / Besoins / Attentes. La colonne Désir adresse votre vie intime. Il y a des choses qu’il n’ose pas vous demander (le contraire est un mensonge), découvrez ce que c’est. La colonne Besoins adresse tout ce sur quoi vous n’êtes plus d’accord pour transiger, j’ai bien dit « tout ». La colonne Attentes est un emploi du temps, donnez-vous une chose à faire cette semaine, plus toutes les semaines.

Important : Vous êtes deux, faites cette petite activité ensemble ou non, c’est votre choix. Cependant, votre homme doit comprendre que si vous souhaitez comprendre son évolution pour mieux le satisfaire, il doit aussi prendre en compte la votre afin de mieux vous combler. Vous êtes une équipe.

 

Credit Photo

La vérité ! Ni plus, ni moins ! J’aurais juste aimé qu’on me dise les choses franchement, sans ménagement et sans enjolivement. J’aurais aimé qu’on me donne à lire l’article que vous vous apprêtez à lire… bon ok je ne l’aurais peut-être (sûrement) pas lu et je me serai dit que de toute évidence, je sais très bien ce qu’est l’Amour avec un grand A. Bref, voici ce que j’ai compris de l’Amour avec un grand A du haut de mes 31 ans et de mes 12 ans de vie commune avec celle que j’ai rencontré au lycée.

1. L’Amour et la Passion sont deux choses différentes et les couples se séparent souvent parce qu’ils confondent les deux.

Continue Reading…

C’est une statistique qu’il m’est arrivé de lire à plusieurs reprises et que l’on pense que c’est vrai ou non n’est pas vraiment à l’ordre du jour. L’important est d’en être au courant… juste au cas où cela deviendrait vrai. Or, pour être en couple depuis plus de 13 ans maintenant et avoir eu deux beaux gosses, je peux vous assurer… que c’est vrai !

Il y a plusieurs raisons à cela et les fois où le couple n’était pas au courant de ces facteurs, je peux vous assurer que ce n’était pas beau à voir. Continue Reading…

Et voilà, un autre enfant à été diagnostiqué comme hyperactif dans la classe de mon enfant. Un autre petit garçon, cela va de soi. Parce que les filles ne sont pas hyperactives ou alors dans des proportions infinitésimales. Quand les petits garçons ont-ils arrêté d’être simplement des êtres plus turbulents que les filles pour devenir presque systématiquement des hyperactifs ?

J’ai été personnellement prof de Français Langue Etrangère et Formateur en Info-com durant 3 ans. J’ai pu observer pas mal d’enfants dans leur milieu naturel, c’est-à-dire scolaire puisque tous les enfants vont à l’école (normalement). J’ai eu l’occasion de voir pas mal de comportements donc celui-ci :

Continue Reading…

Dans le dernier article, je vous ai parlé de ce qui est pour moi une révolution éducative : la tablette numérique. Je vous ai aussi clairement prévenu sur le fait que je suis biaisé, j’ai 2 iPad (modèle 1 et 2) et l’expérience offerte est, pour moi, sans commune mesure avec les tablettes Android. Pour info, j’avais acheté une Viewsonic ViewPad Tegra 2 (donc plus puissant qu’un iPad 1), ce fut un désastre ! (Edit : aujourd’hui, j’ai un téléphone Android 4.0.3 et je vois que du chemin à été parcouru, bravo Google)

Donc voilà ! Je n’ai aucun souci à tester autre chose et à en faire un article pour dire ce que j’en pense mais… pour l’instant je focalise sur mes machines et j’essaie d’apporter quelque chose aux Papas parfois en galère pour trouver des applications amusantes et utiles. A l’heure où j’écris l’App Store en est à environ 600 000 applications disponibles.

J’insiste enfin sur l’obligation de maintenir le wifi éteint pour deux raisons :

  • Les jeux gratuits ont de la pub, vous ne voulez pas que votre enfant aille voir des sites non contrôlés
  • Les jeux gratuits contiennent souvent des « achats intégrés ». Vous ne voulez pas qu’il vous fasse 500 euros d’achats (ça c’est déjà vu)

C’est parti !

Continue Reading…

C’est un fait, la grande majorité d’entre nous doit travailler pour subvenir aux besoins de nos familles. Nous faisons de longues heures pour qu’au final les êtres que nous aimons ne manquent de rien. Nous voulons qu’ils aient un toit agréable au-dessus de leurs têtes, des vêtements sympas dont ils n’ont pas à rougir devant leurs copains/copines. Nous voudrions leur offrir les gadgets qu’ils souhaitent au moment où ils le veulent, mais là c’est déjà plus compliqué, vu le prix de certains « jouets ». Etant un sacré PapaGeek, je sais de quoi je parle lol.

Pour peu que vous ayez 3 enfants adolescents en même temps, un salaire devient clairement insuffisant pour pouvoir se permettre toute gâterie. Deux salaires deviennent un minimum, mais là aussi, on ne peut pas vraiment dire que vous pourrez tout vous permettre.

Alors, on trouve des solutions comme on peut. On rallonge les heures, on prend un autre petit boulot à côté, on passe ses soirées à faire et refaire les comptes de la famille afin de trouver comment dégager un peu d’argent pour pouvoir partir en vacances l’été prochain. Continue Reading…

Après avoir écrit un article sur les films d’animation japonais, j’ai eu envie de vous présenter les films francophones ‘et leurs bande annonces) que nous aimons regarder avec mes enfants. Là encore, ce sont des films à deux niveaux de compréhension, un pour les enfants et un autre pour les adultes.

Une chose toutefois, les films francophones sont bien souvent dessinés différemment et parfois on a un peu de mal à s’y faire… surtout lorsqu’on est fan de film d’animation américain. Les budgets ne sont clairement pas les mêmes, mais si vous réussissez à dépasser vos premières impressions, vous découvrirez un vrai talent et une production qui ne déméritent en rien.

C’est parti !

Continue Reading…