Avec ma femme nous nous sommes expatriés durant 4 ans et nous avons notre premier enfant dans le Sultanat d’Oman. Il y est resté jusqu’à ses 1 an et demi. Tous les pères savent que les premiers mois du premier enfant sont les plus durs et pour cause. On ne sait jamais si ce que nous sommes en train de faire apaise l’enfant ou empire la situation.

Le « malheur » lorsqu’on est à l’étranger, c’est qu’on ne peut même pas aller voir ses parents ou ses beaux parents pour demander conseil. Le téléphone ? En voilà une mauvaise idée, c’est vraiment pire que tout. Une grand-mère ne donne JAMAIS de bons conseils par téléphone. Si vous lui dîtes que son petit-fils tousse, c’est qu’il est à l’article de la… voilà vous aurez compris… oui je suis superstitieux et c’est mon problème. Continue Reading…


Quelle est l’organisation qui importe le plus dans votre vie ? Votre travail ? Votre école ? Votre groupe de (mettre les différents groupes auxquels vous appartenez) ? La vérité c’est que l’organisation qui devrait nous importer le plus est aussi celle que nous avons souvent tendance à laisser se gérer d’elle-même…Notre famille !

Pour la plupart d’entre nous nous gérons notre famille comme nos parents l’ont fait et même si aujourd’hui certains d’entre nous travaillent dans des activités professionnelles ou la planification et la gestion prennent une place prépondérante, le fait est que quand ils rentrent chez eux, c’est pour retrouver un certain chaos organisé qui ne se fait pas appeler comme tel. Pour la plupart d’entre nous, nous planifions l’aspect financier de nos familles. Les dépenses, les investissements, l’épargne bref tout ce qu’on peut compter. Pour ce qui est de la gestion du quotidien, des activités et des priorités nous sommes pour la plupart dans le flou artistique.

Continue Reading…

Si vous êtes Papa depuis peu, vous ne savez probablement pas de quoi je parle. Si votre enfant à fait sa crise des 3 ans, vous savez d’emblée de quel non je veux parler. Non à toutes vos injonctions, non pour dire oui, non juste pour dire non, non parce que c’est la fin du nom de Manon… bref votre enfant ne perd pas une occasion de s’opposer à votre autorité parentale.

C’est un stade normal

Continue Reading…

L’un des jours où on se sent vraiment fier d’avoir fait ses petits monstres, c’est quand le plus grand prend un livre et vient s’asseoir à côté de vous pour faire semblant de lire. Bon, je vous avoue qu’il y avait deux problèmes à la scène :

  1. Le livre qu’il a pris ne comprenait pas d’image
  2. Il lisait à voix haute l’histoire de petit ours brun que je lui lisais la veille

Mais le plus important y était, on peut désormais sentir clairement l’envie de notre Adam de se mettre à lire comme les grands. En passant, le meilleur conseil qu’on m’est jamais donné pour inciter les enfants à lire est divisé en trois points :

  • d’avoir des livres chez soi (la bibliothèque ne suffit pas)
  • de mettre physiquement les livres à leur portée. (Qu’ils n’aient pas à demander pour qu’on leur donne… car ils ne demanderont pas)
  • de lire soi-même, car les enfants apprennent en imitant. (Fait ce que je dis et pas ce que je fais ne marche pas avec les enfants)

L’une des choses les plus difficiles dans l’éducation d’un enfant est de savoir où s’arrêter. Est-ce qu’en tant que père on en fait assez ou, au contraire, est-ce qu’on en fait trop ? Où est la limite entre la bêtise qui mérite de gros yeux, celle qui mérite de parler plus sérieusement, et celle qui demande une fessée ?

Pourquoi faire les gros yeux ?

La première des choses à comprendre, c’est votre influence sur votre enfant. Je vais être un peu cassant mais c’est que je l’observe tellement souvent que je me dois de l’écrire. Si votre enfant ne craint pas votre autorité, il ne craindra pas vos gros yeux. Il continuera sa bêtise parce qu’il pensera que, comme d’habitude, les gros yeux ne seront pas suivi d’actions.

enfants limitesPourquoi parler ?

Il y a quelques jours mon grand s’est amusé à pincer son petit frère très fort. Une sombre histoire de droit de passage non acquitté… L’occasion était trop belle de lui expliquer qu’on ne pince pas son petit frère parce que… et me voilà en train de lui lister les raisons. Attention cependant ! Je ne dis pas « ce n’est pas bien de pincer les autres enfants ». A l’école les choses sont différentes : pince si on te pince !

Pourquoi la fessée/le pincement ?

Je ne vous ai pas tout dit concernant le pincement d’Adam sur Jebril. Quand mon grand à pincé mon plus jeune l’occasion était aussi trop belle de lui apprendre « Karma ». Pour celles et ceux qui ne savent pas ce que c’est : Karma est la manière Hindouiste/Bouddhiste de dire « tout ce que tu fais à autrui te revient en permanence dans la figure ».

J’ai donc immédiatement pincé Adam en lui disant que c’est lui qui avait déclenché ça. Cela fait partie de mes croyances et vous ne la partagerez peut-être pas mais là n’est pas le sujet.

Une limite est une limite

L’important est que vos enfants comprennent qu’il y a une escalade dans la patience de leurs parents et qu’ils ne peuvent pas se permettre de repousser indéfiniment les limites sans en payer le prix fort à un moment ou à un autre.

Si je regarde mes enfants avec les gros yeux, cela veut dire : tu vas détester la suite ! Et je ne me questionne que très rarement. Oui, mon fils dit de moi que je suis « méchant » quand nous en arrivons aux mains, mais je peux vivre avec. Je sais très bien que nous nous ferons des calins deux minutes après.

Mon dernier conseil

Ne laissez pas vos enfants vous prendre en otage. Oui, il est difficile de passer outre leurs larmes et leurs mots pénibles. Mais rappelez-vous le regard qu’on porte sur vous quand vos enfants font des cartons dans les magasins. Rappelez-vous aussi cette phrase « petits enfants, petits problèmes, grands enfants, grands problèmes. S’ils ne respectent pas vos règles en tant qu’enfant, ils ne les respecteront pas plus en tant qu’ado…

Credit Photo

C’est la première fois que nous prenons des vacances hors de France depuis 2006. Bon, le truc c’est que nous avons été expatriés depuis, et que donc nos vacances nous revenions les passer dans la Patrie-Mère. Normal, puisqu’il faut tout de même revoir la famille. Enfin, la famille en question se fiche un peu de revoir les parents depuis que les enfants sont nés, mais on fait semblant de ne pas s’en apercevoir :-)

Le problème c’est qu’avec les années nous sommes devenus bons à prévoir des voyages longs, mais pas des séjours courts. J’ai donc pensé à écrire un petit article pour moi d’abord, afin de pouvoir m’y référer en temps et en heure, et pour les lecteurs ensuite pour qu’ils connaissent la galère !

Avez-vous besoin d’un visa ?

Continue Reading…

La vérité ! Ni plus, ni moins ! J’aurais juste aimé qu’on me dise les choses franchement, sans ménagement et sans enjolivement. J’aurais aimé qu’on me donne à lire l’article que vous vous apprêtez à lire… bon ok je ne l’aurais peut-être (sûrement) pas lu et je me serai dit que de toute évidence, je sais très bien ce qu’est l’Amour avec un grand A. Bref, voici ce que j’ai compris de l’Amour avec un grand A du haut de mes 31 ans et de mes 12 ans de vie commune avec celle que j’ai rencontré au lycée.

1. L’Amour et la Passion sont deux choses différentes et les couples se séparent souvent parce qu’ils confondent les deux.

Continue Reading…

Une fois n’est pas coutume, PapaGeek (c’est moi…) à décidé de vous proposer une série de 5 applications iOS, compatible iPhone, iPad Mini et iPad pour apprendre à vos enfants de nouvelles choses. Aujourd’hui vos enfants vont apprendre à compter grâce à leur machine préférée.

123 Apprendre à compter en Français! par Tatiana Churanova

123 Apprendre à compter en Français!Gratuit
Catégorie : Enseignement
Mise à jour : 20 juil. 2012
Version : 1.2
Taille : 86.4 Mo
Langues : Français, Anglais, Italien, Coréen, Russe
Éditeur : Tatiana Churanova
© Tatiana Churanova 2012
Classé 4+
Compatible avec l’iPad. Nécessite iOS 4.3 ou une version ultérieure

Petit jeu gratuit sans prétention aucune mais qui fait très bien ce qu’on lui demande. Vos plus-petits se concentreront ici sur les chiffres de 1 à 10 en apprenant à déplacer des magnets sur l’écran. C’est aussi un excellent moyen pour apprendre aux plus-petits le fonctionnement principal de l’iPad, à savoir le glissé-déplacé.

Continue Reading…

La fois dernière nous avions regardé ensemble 5 livres d’engins que mon grand apprécie tout particulièrement. Mon deuxième est clairement moins intéressé, d’une part il est petit (même pas 18 mois) et d’autre part, nous sentons clairement qu’il n’a pas cette étincelle de passion qui brûle au fond de ses yeux quand il voit des véhicules motorisés. Ce sera peut-être les dinosaures qui sait…

Anyways ! Aujourd’hui je vous présente 5 livres qui tournent tous autour des véhicules simples. Aucun livre de gros engins ici.

Je tiens à préciser aussi d’emblée que la moyenne d’âge ici est plus basse. Nous ne parlons plus de livres dès 3 ans mais bel et bien 18, 24 mois. C’est normal, les enfants commencent toujours par s’intéresser aux véhicules qu’ils connaissent et voient souvent. Ce n’est que plus tard qu’ils vont vers les engins de chantier et/ou de la ferme.

C’est parti !

Continue Reading…

Arrêtez-moi si vous connaissez la scène : vous êtes pressés, vous êtes en train de faire les courses et vous savez parfaitement que vous êtes en train d’oublier la moitié du nécessaire. Comme vous aimez corser les situations déjà délicates, vous avez choisi d’emmener votre monstre avec vous… sachant pertinemment que lorsqu’il les verrait, il n’aurait d’yeux plus que pour eux !

Eux, ce sont ces fameuses voitures, motos et autres hélicoptères qui bougent (pas vraiment), font du bruit (beaucoup) et vous bouffe la totalité de vos pièces d’un euro et deux euros. Bref avec les lobbys pétroliers, je pense qu’on a à faire ici à l’un des gangs les mieux organisés en matière de racket.

Mais votre enfant se fiche que vous soyez pressé. Il se fiche aussi de savoir que vous avez besoin de ces pièces… pour le faire vivre en fait. Une pièce achète le pain et même un bonbon à la boulangerie du coin.

Continue Reading…