Vos parents voulaient le meilleur pour leur famille, pour leurs enfants, pas vrai ? En fait ils voulaient beaucoup de choses pour vous, peut-être trop ? Je vous propose de revisiter votre passé (aucun stress puisque je vous tiens la main :-) et voir s’il n’y a pas une, deux ou cinq choses que vous pourriez être tenté de ne pas reproduire.

  • Choisis ! Le travail ou ta passion ?
  • Votre réponse aurait dû être : Je veux (et je serai) rémunéré pour faire ce que j’aime !

C’est l’histoire d’une gentille petite fille un peu faible à l’école et qui avait définitivement de grands problèmes à se concentrer sur son travail. En fait il serait plus juste de dire qu’elle n’arrivait pas à se concentrer sans bouger. Après un tour chez le conseiller de l’école, la mère l’emmène chez un pédiatre. Après observation, le docteur rend son verdict : « Madame, votre fille est une danseuse ! ».

Continue Reading…

Arrêtez-moi si vous connaissez la scène : vous êtes pressés, vous êtes en train de faire les courses et vous savez parfaitement que vous êtes en train d’oublier la moitié du nécessaire. Comme vous aimez corser les situations déjà délicates, vous avez choisi d’emmener votre monstre avec vous… sachant pertinemment que lorsqu’il les verrait, il n’aurait d’yeux plus que pour eux !

Eux, ce sont ces fameuses voitures, motos et autres hélicoptères qui bougent (pas vraiment), font du bruit (beaucoup) et vous bouffe la totalité de vos pièces d’un euro et deux euros. Bref avec les lobbys pétroliers, je pense qu’on a à faire ici à l’un des gangs les mieux organisés en matière de racket.

Mais votre enfant se fiche que vous soyez pressé. Il se fiche aussi de savoir que vous avez besoin de ces pièces… pour le faire vivre en fait. Une pièce achète le pain et même un bonbon à la boulangerie du coin.

Continue Reading…

DIEU que certains matins sont difficiles ! Depuis plus d’une semaine Djebril a pris la décision unilatérale de nous la jouer matinale. Certes, nous avions déjà remarqué qu’il n’est pas un gros dormeur, mais là c’est presque tous les jours à 6h30 (et un dimanche ça fait encore plus mal). J’en vois déjà qui se moquent dans le fond, mais quand son premier vous a habitué à être toujours réglé comme une horloge suisse, ben on se sent perdu.

Du coup, c’est l’occasion ! C’est l’occasion de travailler, écrire un article (avec les yeux fermés) et regarder Adam sur son iPad. Hormis le jeu Bounce On 2, Adam est dingue des applications de lecture. J’avoue que j’y suis pour quelque chose puisque je ne vous cache pas que :

1. Il a son propre iPad (mais ma femme croit qu’il est à elle)
2. Je télécharge régulièrement de nouvelles applications pour entretenir son intérêt. (celui de mon gosse, pas celui de ma femme)

Continue Reading…

Est-ce seulement possible ? Peut-on vraiment encore aimer quelqu’un qu’on a rencontré au lycée ? Eh oui ma femme et moi sommes ce que les anglais appellent des « High School Lovers » des amours de Lycée. En fait, c’est juste que je vois la chose de manière très pragmatique, ma phrase c’est : j’ai mis 18 ans à te trouver, plus question de te lâcher !

C’est long comment un bout de chemin ?

C’est l’une des phrases que j’entends très souvent en matière de couple et je dois vous avouer qu’elle m’horripile : on va faire un bout de chemin ensemble et on verra bien où cela nous mènera. J’ai presque envie de répondre immédiatement : probablement nulle part puisque par définition « un bout de chemin » ne représente qu’un bout… du chemin.

Continue Reading…

C’est le titre de mon prochain livre en tant que SimpleDad. A la suite de quelques emails que j’ai reçu, j’ai souhaité mettre au clair ce que je pensais de l’amour dans un couple qui a déjà quelques années derrière lui. J’ai décidé de partager ce livre au fur et à mesure des semaines car je ne crois pas aux méthodes miracle qui fonctionne en 26 minutes et 34 secondes. Il faut du temps pour (re)construire une équipe sur des bases saines. C’est parti !

un an pour le reconquerir semaine 11. Recommencez tout depuis le début

Vous n’avez pas à en avoir honte, de toute façon toutes les relations connaissent des hauts et des bas, tout ce qui monte finit immanquablement par descendre. A contrario, tout ce qui descend finit toujours par remonter. S’il y devait y avoir une erreur que bon nombre d’entre nous font, c’est de croire que les choses ne remontent jamais. La passion ne reviendra jamais, les bons moments aussi…

Je pense sincèrement qu’un grand nombre de couple n’ont tout simplement pas la patience de recommencer tout depuis le début quand cela s’avère nécessaire. Et pour celles et ceux qui en doute… oui il y aura un tas de fois où vous devrez recommencer tout depuis le début. C’est le cas de notre propre couple, en fait ce fût le cas des dizaines de fois en 14 ans et je sais que cela recommencera encore et encore.

Mais alors, cela veut-il dire que vous et votre partenaire ne vous aimez pas vraiment ? Non, cela veut dire que vous êtes humain :

a)    S’aimer « vraiment » diffère suivant les couples et les gens

b)   Vous finirez par prendre votre moitié pour chose acquise et commencerez à agir comme un con(ne)

Est-ce que j’exagère en disant « tout recommencer » ? Oui et non ! Je ne connais pas l’état de votre couple. Vous comprenez bien qu’un couple ensemble depuis un an, ne traverse pas les mêmes expériences qu’un couple ensemble depuis 25 ans… enfin j’espère pour le couple d’un an. En passant, si vous avez des questions personnelles vous pouvez me les poser à l’adresse mohamed(at)semeunacte(point)com, j’y répondrai avec plaisir.

Semaine 1 : Recommencez depuis le début

-       Prenez le temps de vous remémorer votre rencontre

Faites ce petit exercice dans les moindres détails. Cela ne vous prendra pas plus que deux petites minutes pour un résultat qui dépassera toutes vos espérances. Ramener vos émotions à la surface, pensez aux senteurs, à ce qu’il portait comme parfum, aux bruits alentours. Revivez la scène !

-       Prenez le temps de lui remémorer votre rencontre

Vous êtes peut-être la personne qui lit ce livre mais vous n’êtes pas la seule concernée. Choisissez votre approche en fonction de ce que vous savez de votre moitié : directe ou indirecte. En tous les cas, prenez la décision de ramener à la surface ces souvenirs cette semaine.

-       Organisez un premier rendez-vous

Vous vous trouverez peut-être idiot(e) mais ce n’est pas une assez bonne raison pour ne pas le faire. Préparez-vous chacun de votre côté et faites en sorte qu’il (elle) vienne vous chercher à une heure précise. Interdiction de parler du quotidien et donc du connu… surtout si vous avez l’impression de vous connaître par cœur. C’est un premier rendez-vous, agissez en tant que tel.

Credit Photo

A la suite de quelques emails que j’ai reçu, j’ai souhaité mettre au clair ce que je pensais de l’amour dans un couple qui a déjà quelques années derrière lui. J’ai décidé de partager ce livre au fur et à mesure des semaines car je ne crois pas aux méthodes miracle qui fonctionne en 26 minutes et 34 secondes. Il faut du temps pour (re)construire une équipe sur des bases saines. C’est parti ! (Vous pouvez lire la semaine précédente en cliquant ici.)

un an pour le reconquerir semaine 12. Sachez qu’il n’est plus l’homme que vous avez connu

Vous êtes ensemble depuis combien de temps ? 1 an… 5 ans… 10 ans ou plus ? A celles et ceux qui prétendent que les années au compteur ne comptent pas, je leur réponds qu’il n’y a rien de plus faux et cela pour une raison simple : vous, autant que lui avez évolué. Certains couples ne se rendent compte que trop tard que les partenaires ont forcément évolué mais dans des directions diamétralement opposées.

Je prends une minute pour parler aux couples qui (comme nous) se sont rencontrés très jeunes : vous devez être encore plus soucieux de votre évolution. J’ai personnellement rencontré ma femme à l’âge de 18 ans, elle en avait 16… prière de ne pas me faire remarquer le côté illicite de la chose. Le fait est que nous étions tous les deux des adolescents avec des mentalités et des problèmes de jeunes. 14 ans et 2 enfants plus tard, nous sommes toujours ensemble.

Est-ce dû à notre amour ? Est-ce que nous nous aimons « plus » ou « mieux » que d’autres couples ? Je pense sincèrement que la culture dans laquelle nous baignons fait que ce mot « amour » veut désormais dire tout et son contraire. L’important n’est pas le mot, c’est l’interaction que vous mettez derrière le mot. Et ici, l’idée à mettre derrière c’est l’évolution.

Les désirs, les besoins, les attentes d’un adolescent et ceux d’un homme ne sont pas les mêmes… enfin j’espère pour l’homme en question. Les désirs, les besoins et les attentes de l’homme que vous avez rencontré ne sont pas les mêmes que ceux de l’homme qui partage votre vie des années plus tard. En êtes vous consciente ? Savez-vous comment les déceler ?

Semaine 2 : Mettez au jour l’homme qu’il est aujourd’hui

-       Demandez-lui

Je suis parfois surpris du nombre de personnes qui, autour de moi, me disent qu’ils aimeraient bien savoir ce qui se trame dans la tête de leur moitié… mais ils n’osent pas demander. Envoyez-lui un SMS, un email, un post-it, une lettre manuscrite et/ou parlez-lui. A vous de trouver la manière qui vous convient le mieux.

-       Faites une liste ensemble

Prenez une feuille blanche chacun, vous allez la diviser en trois. Désir / Besoins / Attentes. La colonne Désir adresse votre vie intime. Il y a des choses qu’il n’ose pas vous demander (le contraire est un mensonge), découvrez ce que c’est. La colonne Besoins adresse tout ce sur quoi vous n’êtes plus d’accord pour transiger, j’ai bien dit « tout ». La colonne Attentes est un emploi du temps, donnez-vous une chose à faire cette semaine, plus toutes les semaines.

Important : Vous êtes deux, faites cette petite activité ensemble ou non, c’est votre choix. Cependant, votre homme doit comprendre que si vous souhaitez comprendre son évolution pour mieux le satisfaire, il doit aussi prendre en compte la votre afin de mieux vous combler. Vous êtes une équipe.

 

Credit Photo

Djebril noelNotre date c’est le 4 octobre et cette année nous avons fêté nos 13 ans ensemble. En fait, nous n’avons pas fait vie commune immédiatement, mais c’est la date qui nous est restée. Nous nous sommes mariés civilement le 30 avril, mais nous n’avons rien fait de particulier donc honnêtement nous ne célébrons rien ce jour-là.

Comme tous les couples, nous avons nos hauts et nos bas. L’important, je pense, est simplement de s’assurer de garder en tête plus les moments hauts que les bas. J’ai personnellement aussi beaucoup appris de ces 13 ans et j’ai voulu en faire une compilation. Pourquoi ? Pour le blaireau qui vient juste de se lancer dans une relation sérieuse. J’aurais peut-être aimé lire l’article qui va suivre, il y a 13 ans…

1. Choisissez vos batailles

Peut-être le plus important. Il y a des fois où vous aurez tort, d’autres où vous aurez raison, mais ce n’est pas important. L’important, c’est de ne pas entrer en guerre systématiquement et pour tout. Laissez votre moitié avoir raison quand vous savez qu’il/elle a tort. Ça vous fera chier, mais ça fera du bien à votre couple.

Continue Reading…

OK commençons par les évidences, je suis biaisé, je suis un Apple fan. Pas un fanboy, juste un fan. J’aime Steve Jobs, un peu moins l’entreprise qu’il a créé, mais je ne peux que reconnaitre la qualité quand je la vois. Au jour d’aujourd’hui, aucune expérience produit ne peut se comparer à l’expérience d’un produit Apple.

C’est à l’âge d’un an et demi que j’ai mis l’iPad 1 dans les mains de mon premier enfant. J’avais acheté la machine 550 euros et clairement, on m’a dit que ce n’était pas un jouet à mettre dans des mains aussi brusques.

Le fait est que j’ai eu peut-être plus de chance que la moyenne, Adam (mon premier) est un garçon qui fait attention à ses affaires et cela depuis tout petit. Lorsqu’il a découvert à l’iPad, il n’était préoccupé que par une chose : lui faire comme son père lui faisait.

Le geste qui change tout

Continue Reading…

Le mot a habituellement mauvaise presse. Tout le monde vit dedans et y plonge la tête la première dès la sortie de la fac, mais il continue à avoir mauvaise presse. Personne n’aime la routine, personne n’aime croire (savoir ?) que toutes ces journées sont basées sur les mêmes enchainements, à savoir metro-boulot-dodo et remetro-reboulot-redodo.

Le fait est qu’il en va autrement pour les enfants. Ils n’ont aucun souci avec les routines, bien au contraire. Elles les rassurent et leur permettent d’avoir une prise sur leur monde.

Mettez-vous justement à la place de vos enfants. Vous arrivez dans un monde où vous ne comprenez rien et où tout est décidé par autrui. Au fur et à mesure des jours vous comprenez que cet « autrui » ne vous veut pas de mal, à un moment vous finissez même par comprendre qu’il vous aime. Vous finissez par vous attacher à lui/elle et vous l’aimez en retour.

Cependant, vient le moment où tout cet amour ne vous suffit plus, peut-être même qu’il peut vous donner l’impression de vous étouffer. Vous voulez plus, vous voulez passer au stade supérieur. Mais c’est quoi justement ce stade supérieur ? Eh bien c’est là que les routines entrent en jeu.

Continue Reading…


Avec ma femme nous nous sommes expatriés durant 4 ans et nous avons notre premier enfant dans le Sultanat d’Oman. Il y est resté jusqu’à ses 1 an et demi. Tous les pères savent que les premiers mois du premier enfant sont les plus durs et pour cause. On ne sait jamais si ce que nous sommes en train de faire apaise l’enfant ou empire la situation.

Le « malheur » lorsqu’on est à l’étranger, c’est qu’on ne peut même pas aller voir ses parents ou ses beaux parents pour demander conseil. Le téléphone ? En voilà une mauvaise idée, c’est vraiment pire que tout. Une grand-mère ne donne JAMAIS de bons conseils par téléphone. Si vous lui dîtes que son petit-fils tousse, c’est qu’il est à l’article de la… voilà vous aurez compris… oui je suis superstitieux et c’est mon problème. Continue Reading…