Un article un peu spécial aujourd’hui puisque je vais vous présenter des livres d’activités manuelles qu’en tant que Papa j’adore… et qui ont été chroniqués dans le détail par une Maman, ma femme Liyah du blog LesLecturesDeLiyah.com. (eh oui chez nous le blogging, c’est une affaire de famille :-)

Je précise aussi d’emblée qu’il y a des liens affiliés dans les articles. En clair, si vous cliquez « acheter sur Amazon » nous recevrons une petite commission. Donc merci d’avance !

Virginie Desmoulins – Activités Faciles Pour Les Tout-Petits

Titre : Activités faciles pour les tout-petits
Auteur : Virginie Desmoulins 
Éditeur : Lito 
Date de sortie : 1er juin 2012
Pages : 118
ISBN : 978-2-244-46009-3
Prix : 23 euros
Genre : Livres d’activités dès 4 ans
Thèmes : Activités, Jeux, Activités manuelles

Acheter sur Amazon

Continue Reading…

Et quand je dis mariage, je parle de l’Union avec un grand U. Que ce soit devant un Prêtre, un Imam, un Rabbin, un Maire ou tout autre représentant d’un ordre quelconque, Laïque ou Religieux. Ma question est donc : si vous êtes en Union avec quelqu’un, que faites-vous pour protéger cette Union et pourquoi pas continuer à la faire grandir ?

Selon moi, il y a trois domaines où vous pouvez vous poser cette question, vous asseoir et réfléchir aux réponses. Vous n’avez pas à en parler autour de vous, ce petit travail qui peut rapporter des années de bonheur peut être fait par vous-même dans l’intimité de votre cerveau/cœur. 3 questions donc :

  1. Qu’investissez-vous dans votre relation ?
  2. Quelles sont vos limites ?
  3. Quels sont les enjeux de votre relation ?

Continue Reading…

Les enfants sont vraiment impressionnants. Ce qui m’étonne le plus c’est leur curiosité naturelle. Pour eux tout est matière à question et à réponse. Qu’il s’agisse de leur environnement immédiat et qu’ils sont censés connaitre depuis longtemps ou alors de leur environnement plus lointain qu’ils connaissent moins et qu’ils redécouvrent tous les jours, tout est matière à question.

Plus je découvre mes enfants, plus j’apprends à leur faire confiance pour leur apprentissage. Les enfants sont naturellement bien plus curieux que les adultes. Ils ne manquent donc jamais de question et par rapport à cela je considère mon devoir de parent de deux manières :

  1. Je fais en sorte de leur fournir certains éléments de réponses
  2. Je fais en sorte de laisser certaines réponses vagues afin de les faire travailler seul.

Il y a plusieurs intérêts à laisser vos enfants trouver leurs propres réponses.

Continue Reading…

L’une des scènes dont je me souviendrais longtemps fut lorsque je suis rentré en France en juin 2011. Je rentrais alors de 4 années d’expatriation, dont 3 dans le Sultanat d’Oman (pays pétrolifère… riche). Le fait est que j’avais oublié ce qu’il en était de galérer au niveau de l’argent. Je vous rassure, depuis un an maintenant, j’ai tout le loisir de m’en rappeler.

La scène se passe donc à la caisse d’un grand magasin. Je suis probablement 4e ou 5e dans la file et j’observe les gens devant moi. Ce qui m’a choqué d’emblée n’était pas le prix d’un caddie familial qui était tout de même à 150 euros, soit 1000 francs, vous vous rappelez de ce qu’on pouvait acheter avec 1000 francs ? Non ce qui m’a choqué c’est que la totalité des clients me précédant ont payé à crédit, c’est-à-dire avec la carte du magasin.

Maintenant, voilà la question qui m’a traversé l’esprit : depuis quand la 4e ou 5e puissance mondiale est-elle devenue un pays où les gens doivent se nourrir et nourrir leur famille à crédit ? Nous parlons d’une semaine de course, bon sang !! J’avoue que ça m’a rendu perplexe.

Continue Reading…

Le Graal de la blogosphère dans laquelle j’évolue c’est de travailler à domicile. Non, en fait la moitié des salariés des salariés que je connais adorerait pouvoir dire qu’ils travaillent de chez eux, l’autre moitié considère comme un cadeau le fait que leur entreprise leur accorde une journée de travail à domicile de temps à autre.

La vérité, c’est que travailler à domicile est tout sauf simple. Dans un premier temps, vous avez toutes les distractions avec lesquelles vous aimez décompresser à portée de main. Dans un second temps, si vous êtes père de famille avec des enfants en bas âge, vous avez toute la marmaille qui semble n’avoir qu’un objectif : vous empêcher de travailler !

J’ai déjà beaucoup écrit sur le fait de contrôler ses distractions. Aujourd’hui, on va s’intéresser à ce que je vis en ce moment par exemple, je veux parler de mon dernier qui dès que la porte de mon bureau s’ouvre en profite pour se faufiler à « fond les manettes » arrive à mon bureau avec un grand sourire et parfois se prend les pieds dans le câble de mon ordinateur. Boum ! Grosse frayeur, mais DIEU merci je n’ai encore jamais rien perdu d’important.

Bref, au fil des mois j’ai développé quelques techniques que j’aimerai partager avec vous.

Continue Reading…

C’est la question que m’a posé mon fils pas plus tard qu’hier. Il me demandait si je les accompagnais chez leur grands-parents et j’ai répondu que je ne pouvais pas parce que je travaillais. En fait physiquement, j’étais à moitié allongé sur mon lit avec mon ordinateur sur mes genoux… de quoi rendre perplexe un enfant de 4 ans.

Maintenant, ce qu’il faut savoir c’est que je travaille de chez moi depuis la mi-2011. Je suis ce qu’on peut appeler un webentrepreneur. De manière pratico-pratique je vends mes formations Internet dans le développement professionnel et personnel sur SemeUnActe.com et j’écris des livres numériques que je distribue ici sur Amazon.fr.

Mon cinquième livre est au prix de lancement de 0.99€ en cliquant sur l’image

Continue Reading…

OK commençons par les évidences, je suis biaisé, je suis un Apple fan. Pas un fanboy, juste un fan. J’aime Steve Jobs, un peu moins l’entreprise qu’il a créé, mais je ne peux que reconnaitre la qualité quand je la vois. Au jour d’aujourd’hui, aucune expérience produit ne peut se comparer à l’expérience d’un produit Apple.

C’est à l’âge d’un an et demi que j’ai mis l’iPad 1 dans les mains de mon premier enfant. J’avais acheté la machine 550 euros et clairement, on m’a dit que ce n’était pas un jouet à mettre dans des mains aussi brusques.

Le fait est que j’ai eu peut-être plus de chance que la moyenne, Adam (mon premier) est un garçon qui fait attention à ses affaires et cela depuis tout petit. Lorsqu’il a découvert à l’iPad, il n’était préoccupé que par une chose : lui faire comme son père lui faisait.

Le geste qui change tout

Continue Reading…

La fois dernière nous avions regardé ensemble 5 livres d’engins que mon grand apprécie tout particulièrement. Mon deuxième est clairement moins intéressé, d’une part il est petit (même pas 18 mois) et d’autre part, nous sentons clairement qu’il n’a pas cette étincelle de passion qui brûle au fond de ses yeux quand il voit des véhicules motorisés. Ce sera peut-être les dinosaures qui sait…

Anyways ! Aujourd’hui je vous présente 5 livres qui tournent tous autour des véhicules simples. Aucun livre de gros engins ici.

Je tiens à préciser aussi d’emblée que la moyenne d’âge ici est plus basse. Nous ne parlons plus de livres dès 3 ans mais bel et bien 18, 24 mois. C’est normal, les enfants commencent toujours par s’intéresser aux véhicules qu’ils connaissent et voient souvent. Ce n’est que plus tard qu’ils vont vers les engins de chantier et/ou de la ferme.

C’est parti !

Continue Reading…

Arrêtez-moi si vous connaissez la scène : vous êtes pressés, vous êtes en train de faire les courses et vous savez parfaitement que vous êtes en train d’oublier la moitié du nécessaire. Comme vous aimez corser les situations déjà délicates, vous avez choisi d’emmener votre monstre avec vous… sachant pertinemment que lorsqu’il les verrait, il n’aurait d’yeux plus que pour eux !

Eux, ce sont ces fameuses voitures, motos et autres hélicoptères qui bougent (pas vraiment), font du bruit (beaucoup) et vous bouffe la totalité de vos pièces d’un euro et deux euros. Bref avec les lobbys pétroliers, je pense qu’on a à faire ici à l’un des gangs les mieux organisés en matière de racket.

Mais votre enfant se fiche que vous soyez pressé. Il se fiche aussi de savoir que vous avez besoin de ces pièces… pour le faire vivre en fait. Une pièce achète le pain et même un bonbon à la boulangerie du coin.

Continue Reading…

A la suite de quelques emails que j’ai reçu, j’ai souhaité mettre au clair ce que je pensais de l’amour dans un couple qui a déjà quelques années derrière lui. J’ai décidé de partager ce livre au fur et à mesure des semaines car je ne crois pas aux méthodes miracle qui fonctionne en 26 minutes et 34 secondes. Il faut du temps pour (re)construire une équipe sur des bases saines. C’est parti ! (Vous pouvez lire la semaine précédente en cliquant ici.)

un an pour le reconquerir semaine 12. Sachez qu’il n’est plus l’homme que vous avez connu

Vous êtes ensemble depuis combien de temps ? 1 an… 5 ans… 10 ans ou plus ? A celles et ceux qui prétendent que les années au compteur ne comptent pas, je leur réponds qu’il n’y a rien de plus faux et cela pour une raison simple : vous, autant que lui avez évolué. Certains couples ne se rendent compte que trop tard que les partenaires ont forcément évolué mais dans des directions diamétralement opposées.

Je prends une minute pour parler aux couples qui (comme nous) se sont rencontrés très jeunes : vous devez être encore plus soucieux de votre évolution. J’ai personnellement rencontré ma femme à l’âge de 18 ans, elle en avait 16… prière de ne pas me faire remarquer le côté illicite de la chose. Le fait est que nous étions tous les deux des adolescents avec des mentalités et des problèmes de jeunes. 14 ans et 2 enfants plus tard, nous sommes toujours ensemble.

Est-ce dû à notre amour ? Est-ce que nous nous aimons « plus » ou « mieux » que d’autres couples ? Je pense sincèrement que la culture dans laquelle nous baignons fait que ce mot « amour » veut désormais dire tout et son contraire. L’important n’est pas le mot, c’est l’interaction que vous mettez derrière le mot. Et ici, l’idée à mettre derrière c’est l’évolution.

Les désirs, les besoins, les attentes d’un adolescent et ceux d’un homme ne sont pas les mêmes… enfin j’espère pour l’homme en question. Les désirs, les besoins et les attentes de l’homme que vous avez rencontré ne sont pas les mêmes que ceux de l’homme qui partage votre vie des années plus tard. En êtes vous consciente ? Savez-vous comment les déceler ?

Semaine 2 : Mettez au jour l’homme qu’il est aujourd’hui

-       Demandez-lui

Je suis parfois surpris du nombre de personnes qui, autour de moi, me disent qu’ils aimeraient bien savoir ce qui se trame dans la tête de leur moitié… mais ils n’osent pas demander. Envoyez-lui un SMS, un email, un post-it, une lettre manuscrite et/ou parlez-lui. A vous de trouver la manière qui vous convient le mieux.

-       Faites une liste ensemble

Prenez une feuille blanche chacun, vous allez la diviser en trois. Désir / Besoins / Attentes. La colonne Désir adresse votre vie intime. Il y a des choses qu’il n’ose pas vous demander (le contraire est un mensonge), découvrez ce que c’est. La colonne Besoins adresse tout ce sur quoi vous n’êtes plus d’accord pour transiger, j’ai bien dit « tout ». La colonne Attentes est un emploi du temps, donnez-vous une chose à faire cette semaine, plus toutes les semaines.

Important : Vous êtes deux, faites cette petite activité ensemble ou non, c’est votre choix. Cependant, votre homme doit comprendre que si vous souhaitez comprendre son évolution pour mieux le satisfaire, il doit aussi prendre en compte la votre afin de mieux vous combler. Vous êtes une équipe.

 

Credit Photo