Archives For apprentissage

Quel est le plus beau cadeau que vous puissiez recevoir ? Oui, hormis un iPad 3 flambant neuf bien entendu ! Je dois vous avouer que je ne suis pas doué pour les cadeaux. Il y a une raison toute simple, je n’arrive pas à rentrer dans la tête de la personne qui va recevoir le cadeau. En clair, je suis le genre qui fait les cadeaux qu’il aimerait recevoir.

Quels sont les cadeaux que j’aime ? Des cadeaux utiles ! Je hais tout ce qui est censé se poser quelque part et être observé. La raison là aussi est très simple, je ne l’observerai jamais ! Je le fouterai dans un tiroir et ne le reprendrai en main que l’année d’après. Je n’ai jamais compris pourquoi les gens ne comprenaient pas ça !

Bref, après cette interlude confession, voici une révélation. Je raffole des cadeaux faits par les petites mimines de mon Adam ! WOW, ça c’est une surprise me direz-vous lol. Je vous avoue que c’en est une pour moi. J’ai toujours pensé que les parents qui accrochaient aux murs les « dessins » et autres « horribleries » de leurs enfants étaient juste un peu trop… parents, si vous voyez ce que je veux dire par là.

Continue Reading…

Il est à parier que vous êtes comme moi. Votre enfant est un génie ! Il comprend tout du premier coup et il saisit tout plus vite que les autres. Vous faites semblant de ne pas vous en vanter devant les autres parents (pas qu’ils nous apportent le mauvais œil, ces idiots) mais vous n’en pensez pas moins. Vous n’irez (peut-être) pas jusqu’à le faire tester, parce que vous n’êtes pas comme ça (ou que vous avez peur du résultat) mais au fond vous savez ce qu’il y a à savoir, votre enfant est un génie.

Comme je l’ai dit plus haut, vous êtes comme moi, cette maladie porte un nom : ça s’appelle être parent ! Les symptômes sont les pires lorsqu’on l’attrape pour la première fois. En général ça se calme avec le temps, mais je vous avoue que j’ai vu des gens être toujours aussi tarés avec l’avoir attrapé 4 fois de suite (mention spéciale pour cette dame hollandaise qui ne parle pas Français DIEU merci).

Oui Adam à commencé à écrire AVANT 3 ans.

Continue Reading…

Une fois n’est pas coutume, PapaGeek (c’est moi…) à décidé de vous proposer une série de 5 applications iOS, compatible iPhone, iPad Mini et iPad pour apprendre à vos enfants de nouvelles choses. Aujourd’hui vos enfants vont apprendre à compter grâce à leur machine préférée.

123 Apprendre à compter en Français! par Tatiana Churanova

123 Apprendre à compter en Français!Gratuit
Catégorie : Enseignement
Mise à jour : 20 juil. 2012
Version : 1.2
Taille : 86.4 Mo
Langues : Français, Anglais, Italien, Coréen, Russe
Éditeur : Tatiana Churanova
© Tatiana Churanova 2012
Classé 4+
Compatible avec l’iPad. Nécessite iOS 4.3 ou une version ultérieure

Petit jeu gratuit sans prétention aucune mais qui fait très bien ce qu’on lui demande. Vos plus-petits se concentreront ici sur les chiffres de 1 à 10 en apprenant à déplacer des magnets sur l’écran. C’est aussi un excellent moyen pour apprendre aux plus-petits le fonctionnement principal de l’iPad, à savoir le glissé-déplacé.

Continue Reading…

premier page simpledad

 

Gratitude ! C’est le mot qui me vient en tête lorsque je pense à nos enfants. J’ai eu la chance d’avoir deux enfants en bonne santé et c’est le plus important. Dieu (ou Mère Nature ou les E.T appelez Cela comme vous voulez) m’a en plus gâté à deux reprises et je vous avoue que le mot approprié est vraiment « gaté » puisque c’est ainsi que je me sens.

J’ai, depuis la naissance de mon premier enfant, reçu pas mal d’autres cadeaux dont un en particulier : je vois la vie différemment. Alors oui, je suis dans le développement personnel pour celles et ceux qui connaissent mon activité première sur SemeUnActe.com et j’ai effectivement une certaine habitude d’analyse de mes habitudes… mais là je parle d’autre chose.

Se voir au travers des yeux d’un enfant

Première des choses : avoir un enfant c’est enfin ressentir ce que Mick Jagger ressent quand il monte sur scène. On est la star dans ces petits yeux et je vous avoue que ça fait reluire mon ego… qui en réalité est déjà assez gros.

J’ai eu l’occasion de réparer un de mes ordinateurs pas plus tard qu’hier. J’ai décidé d’associer mon plus grand à cette réparation et outre le fait qu’il sait désormais réparer un disque dur, le plus intéressant (pour moi) était de voir ses yeux s’illuminer en regardant son père faire.

Il y a un concept que je développe dans mon avant dernier livre et ça s’appelle « se voir au travers de LEURS yeux ». Cela veut dire arrêter de se juger et se voir à travers les yeux de celles et ceux qui nous aiment. Cela permet parfois de dépasser des blocages présents du fait d’une estime de soi trop approximative.

C’est le premier conseil que je donnerai à un Père (ou un parent d’ailleurs) qui douterait de ses aptitudes de Père. Si vous faites ce qu’il y a à faire mais que vous doutez toujours de vous-même, choisissez de vous voir à travers leurs yeux. Voyez-vous comme vos enfants vous voient, voyez-vous comme votre compagne vous voit. Nos moitiés voient nos défauts (dans mon cas il serait difficile de les louper) mais elles choisissent de voir ce qu’il y a de meilleur en nous. Et si c’est le cas, c’est parce qu’il y a quelque chose à voir de plus intéressant que nos défauts… et ça s’appelle notre portefeuille :-)

Papa_assiedstoi_Couverture V2SVoir la Vie au travers des yeux d’un enfant

L’un des plus grands cadeaux qu’il m’est était donné de recevoir est celui de redécouvrir la vie à travers des yeux neufs. Non seulement les yeux d’un enfant sont neufs et brillants mais ils sont toujours émerveillés de tout, et surtout des petits riens.

Je vous avoue qu’ayant une tendance à observer scientifiquement les réactions d’autrui, avoir deux enfants en bas-âge est un régal pour moi. C’est tellement un régal que j’en ai écrit un livre qui s’intitule « Papa, Assieds-toi. Je Vais T’apprendre Deux ou Trois Choses Sur La Vie ».

Je me suis donc glissé dans la peau et dans le mental de mon fils Adam afin d’écrire une série d’anecdotes avec une touche d’humour sur l’apprentissage de la vie au travers de la relation qu’a mon fils avec sa mère.

Toute ressemblance entre la Maman décrite ici et Laurie du blog Liyah.fr est complètement voulue. Chacun(e) est libre d’y voir et d’y comprendre le second degré qu’elle ou il veut :-)

Si vous souhaitez m’apporter votre soutien, le livre en question est à 99 centimes pour son lancement sur Amazon Kindle en cliquant ici : http://www.amazon.fr/dp/B006CUOFGM

Et si vous ne savez pas comment lire un livre numérique, tout est expliqué ici : http://semeunacte.com/ebooks

Merci à toutes et tous :)

La vérité ! Ni plus, ni moins ! J’aurais juste aimé qu’on me dise les choses franchement, sans ménagement et sans enjolivement. J’aurais aimé qu’on me donne à lire l’article que vous vous apprêtez à lire… bon ok je ne l’aurais peut-être (sûrement) pas lu et je me serai dit que de toute évidence, je sais très bien ce qu’est l’Amour avec un grand A. Bref, voici ce que j’ai compris de l’Amour avec un grand A du haut de mes 31 ans et de mes 12 ans de vie commune avec celle que j’ai rencontré au lycée.

1. L’Amour et la Passion sont deux choses différentes et les couples se séparent souvent parce qu’ils confondent les deux.

Continue Reading…

Est-ce que vous parlez une autre langue ? N’importe laquelle, celle de vos parents, votre patois local, une langue apprise à l’école, bref peu importe. Si je vous pose cette question, c’est parce que si c’est le cas vous faites probablement deux choses de manière plus ou moins consciente :

  1. Vous voyez le monde de deux manières différentes
  2. Votre cerveau à l’habitude de switcher facilement entre deux mondes

Continue Reading…

L’une de mes plus grandes joies de Père, c’est que je peux passer des après-midi à regarder des dessins animés et films d’animation sans qu’on dise de moi que je n’ai toujours pas grandi. En fait, je préfère nettement les films d’animation parce qu’il y a souvent des histoires à deux niveaux. Un niveau pour les enfants et un autre pour les adultes. C’est ce qui fait qu’on ne s’ennuie jamais.

J’ai eu la chance de regarder Madagascar 3 des Studios Dreamworks dernièrement. Un vrai bon moment, beaucoup d’humour, une bande originale vraiment excellente et qui colle parfaitement aux différents moments. Cependant, plus que de simples images ou une bonne musique, le film apporte son lot de petites leçons de vie qui font que j’aime à en discuter avec mon enfant par la suite et voir ce qu’il a compris et ce qui lui a échappé. Je vous propose d’en faire le tour.

Madagascar, c’est d’abord 4 amis

Continue Reading…

Les enfants sont vraiment impressionnants. Ce qui m’étonne le plus c’est leur curiosité naturelle. Pour eux tout est matière à question et à réponse. Qu’il s’agisse de leur environnement immédiat et qu’ils sont censés connaitre depuis longtemps ou alors de leur environnement plus lointain qu’ils connaissent moins et qu’ils redécouvrent tous les jours, tout est matière à question.

Plus je découvre mes enfants, plus j’apprends à leur faire confiance pour leur apprentissage. Les enfants sont naturellement bien plus curieux que les adultes. Ils ne manquent donc jamais de question et par rapport à cela je considère mon devoir de parent de deux manières :

  1. Je fais en sorte de leur fournir certains éléments de réponses
  2. Je fais en sorte de laisser certaines réponses vagues afin de les faire travailler seul.

Il y a plusieurs intérêts à laisser vos enfants trouver leurs propres réponses.

Continue Reading…

C’est parti ! L’école à recommencer et vos enfants sont déjà en weekend…lol. Vous souhaitez qu’ils continuent à avoir des weekends enrichissants. En fait, vous voulez éviter, autant que faire se peut, les comas devant la TV/Console. C’est dans cet esprit que j’ai préparé de nombreux conseils tirés de mon livre 52 Riches Idées : Comment Survivre Aux Vacances de Vos Enfants. J’ai bien entendu adapté les conseils pour les weekends des périodes scolaires. Vous pourrez lire chaque weekend un nouveau conseil. Amusez-vous bien car au final c’est bien là le plus important :)

Fixez leur un livre court par weekend

weekend deconnecte

C’est peut-être beaucoup… surtout si votre enfant n’est pas un grand lecteur. La vérité est que moins on lit, moins on aime lire. Plus on lit, plus on lit vite, plus on change de lecture rapidement, plus on aime lire. La lecture est une habitude à prendre comme une autre.

N’imposez pas de titre en particulier, n’imposez pas de genre en particulier. Ne jugez pas la taille d’un bouquin. Le fait est qu’il y a une grande fierté à terminer un livre, laissez donc vos enfants éprouver cette fierté même si c’est avec des livres très courts.

Pour les plus jeunes, c’est plus facile. Les bonnes habitudes viennent de vous… et les mauvaises aussi ! Si vous prenez un livre à livre devant eux, ils auront tendance à vous imiter. L’histoire du soir est aussi extrêmement importante quant à la mise en place des bonnes habitudes de lecture.

Pour les plus vieux, des années d’habitude sont peut-être déjà bien ancrées. Vous allez donc devoir rivaliser d’ingéniosité. La toute première étape est de prendre une abonnement familial de bibliothèque si vous n’en avez pas et d’écrire noir sur blanc les samedis après-midi qui y seront consacrée (1 fois ou 2 par mois est bien suffisant). Ainsi, personne ne pourra se défiler, c’est prévu et on ne déroge pas à ce qui est prévu.

Ensuite, faites découvrir à vos enfants tous les genres que l’école leur interdit. Il n’y a pas que les romans, l’essai, la nouvelle ou le poème dans la vie. Il y en a tellement : la chick-lit (littérature pour femme), la bit-lit (littérature de vampires), la fantasy, les mangas, les space opera, …. Je schématise volontairement mais il s’agit d’attirer leur attention sur des livres qu’ils ne connaissent peut-être pas encore.

J’ai pour ma part dévoré des biographies à une époque où j’aurais préféré affronter le dieu de la foudre plutôt qu’un canapé et un livre. Aidez-les à choisir et ne jugez pas leur intérêt pour telle ou telle idiotie.

L’astuce : faites parler vos enfants de leur lecture du moment. Vous n’êtes pas intéressé ? Faites semblant de l’être où de toute façon, ils ne le seront jamais. Enfin, focalisez sur l’action de prendre et terminer un livre ensemble dans une bibliothèque plutôt que le contenu du livre à proprement parler. Les BD, les mangas japonais ou les eBooks courts sont d’excellents moyens de prendre le goût de la lecture.

Le conseil de Liyah : Faites découvrir à vos enfants les romans graphiques. Des livres entre le roman et la BD. Idéal pour les plus récalcitrants à la lecture. Vous pouvez par exemple lire quelques critiques sur mon blog en suivant les liens ci-dessous.

L’étrange cas Origami Yoda de Tom Angleberger aux éditions Seuil

Ellie Gribouille : Vive le camping de Ruth Mc Nally Barshaw aux éditions Flammarion, Père Castor

 

L’un des jours où on se sent vraiment fier d’avoir fait ses petits monstres, c’est quand le plus grand prend un livre et vient s’asseoir à côté de vous pour faire semblant de lire. Bon, je vous avoue qu’il y avait deux problèmes à la scène :

  1. Le livre qu’il a pris ne comprenait pas d’image
  2. Il lisait à voix haute l’histoire de petit ours brun que je lui lisais la veille

Mais le plus important y était, on peut désormais sentir clairement l’envie de notre Adam de se mettre à lire comme les grands. En passant, le meilleur conseil qu’on m’est jamais donné pour inciter les enfants à lire est divisé en trois points :

  • d’avoir des livres chez soi (la bibliothèque ne suffit pas)
  • de mettre physiquement les livres à leur portée. (Qu’ils n’aient pas à demander pour qu’on leur donne… car ils ne demanderont pas)
  • de lire soi-même, car les enfants apprennent en imitant. (Fait ce que je dis et pas ce que je fais ne marche pas avec les enfants)