Archives For vacances

C’est parti ! L’école à recommencer et vos enfants sont déjà en weekend…lol. Vous souhaitez qu’ils continuent à avoir des weekends enrichissants. En fait, vous voulez éviter, autant que faire se peut, les comas devant la TV/Console. C’est dans cet esprit que j’ai préparé de nombreux conseils tirés de mon livre 52 Riches Idées : Comment Survivre Aux Vacances de Vos Enfants. J’ai bien entendu adapté les conseils pour les weekends des périodes scolaires. Vous pourrez lire chaque weekend un nouveau conseil. Amusez-vous bien car au final c’est bien là le plus important :)

Fixez leur un livre court par weekend

weekend deconnecte

C’est peut-être beaucoup… surtout si votre enfant n’est pas un grand lecteur. La vérité est que moins on lit, moins on aime lire. Plus on lit, plus on lit vite, plus on change de lecture rapidement, plus on aime lire. La lecture est une habitude à prendre comme une autre.

N’imposez pas de titre en particulier, n’imposez pas de genre en particulier. Ne jugez pas la taille d’un bouquin. Le fait est qu’il y a une grande fierté à terminer un livre, laissez donc vos enfants éprouver cette fierté même si c’est avec des livres très courts.

Pour les plus jeunes, c’est plus facile. Les bonnes habitudes viennent de vous… et les mauvaises aussi ! Si vous prenez un livre à livre devant eux, ils auront tendance à vous imiter. L’histoire du soir est aussi extrêmement importante quant à la mise en place des bonnes habitudes de lecture.

Pour les plus vieux, des années d’habitude sont peut-être déjà bien ancrées. Vous allez donc devoir rivaliser d’ingéniosité. La toute première étape est de prendre une abonnement familial de bibliothèque si vous n’en avez pas et d’écrire noir sur blanc les samedis après-midi qui y seront consacrée (1 fois ou 2 par mois est bien suffisant). Ainsi, personne ne pourra se défiler, c’est prévu et on ne déroge pas à ce qui est prévu.

Ensuite, faites découvrir à vos enfants tous les genres que l’école leur interdit. Il n’y a pas que les romans, l’essai, la nouvelle ou le poème dans la vie. Il y en a tellement : la chick-lit (littérature pour femme), la bit-lit (littérature de vampires), la fantasy, les mangas, les space opera, …. Je schématise volontairement mais il s’agit d’attirer leur attention sur des livres qu’ils ne connaissent peut-être pas encore.

J’ai pour ma part dévoré des biographies à une époque où j’aurais préféré affronter le dieu de la foudre plutôt qu’un canapé et un livre. Aidez-les à choisir et ne jugez pas leur intérêt pour telle ou telle idiotie.

L’astuce : faites parler vos enfants de leur lecture du moment. Vous n’êtes pas intéressé ? Faites semblant de l’être où de toute façon, ils ne le seront jamais. Enfin, focalisez sur l’action de prendre et terminer un livre ensemble dans une bibliothèque plutôt que le contenu du livre à proprement parler. Les BD, les mangas japonais ou les eBooks courts sont d’excellents moyens de prendre le goût de la lecture.

Le conseil de Liyah : Faites découvrir à vos enfants les romans graphiques. Des livres entre le roman et la BD. Idéal pour les plus récalcitrants à la lecture. Vous pouvez par exemple lire quelques critiques sur mon blog en suivant les liens ci-dessous.

L’étrange cas Origami Yoda de Tom Angleberger aux éditions Seuil

Ellie Gribouille : Vive le camping de Ruth Mc Nally Barshaw aux éditions Flammarion, Père Castor

 

C’est parti ! L’école arrive et vos enfants trépignent. Seulement voilà, les semaines se finissent et vous souhaitez qu’ils continuent à avoir des weekends enrichissants. En fait, vous voulez éviter, autant que faire se peut, les comas devant la TV/Console. C’est dans cet esprit que j’ai préparé de nombreux conseils tirés de mon livre 52 Riches Idées : Comment Survivre Aux Vacances de Vos Enfants. J’ai bien entendu adapté les conseils pour les weekends des périodes scolaires. Vous pourrez lire chaque vendredi un nouveau conseil. Amusez-vous bien car au final c’est bien là le plus important :)

preparation weekendAyez un emploi du temps de votre weekend

Vos enfants sont en weekend et vous ne savez probablement pas par quel bout les prendre. C’est tout à fait normal. Nous sommes tous passés par là. Le souci, c’est que cette situation perdurera tant que vous n’aurez pas une certaine vision à court et moyen terme.

La première solution à mettre en place est l’établissement d’un emploi du temps des weekends. Cela peut paraître idiot de commencer par la chose la moins fun pour vous et pour vos enfants, mais après tout, est-ce qu’ils ne méritent pas un peu de liberté quand ils ne sont pas à l’école ?

En établissant un emploi du temps de vos weekends, vous n’allez pas chercher à cadrer vos enfants comme à l’école, vous allez leur donner une vue sur ce qui les attend. C’est à la fois utile pour vous et rassurant pour eux. Utile parce qu’après tout, vous n’êtes pas infaillibles, surtout si vous devez jongler entre plusieurs enfants et peut-être ceux d’une autre union. Et rassurant car tous les enfants ont besoin d’un cadre pour pouvoir s’épanouir. Ce cadre a tendance à être clair pendant la semaine mais s’efface dès qu’il n’y a plus d’obligations scolaires à respecter.

Faites en sorte d’écrire sur cet emploi du temps toutes les activités du weekend. Ne focalisez pas uniquement sur le cheval du premier ou la musique du second (des activités que vous n’oublierez pas de toute façon). Ecrivez clairement que tel après-midi est consacré à telle activité et telle soirée à telle autre. Ne vous en faites pas, la suite de ce livre est pleine d’idées d’activités fun et enrichissantes… et j’ai même pensé à vos enfants :)

L’astuce : mettre cet emploi du temps en évidence. Affichez-le sur le frigo ou dans un endroit que tout le monde pourra voir facilement. Ainsi, vous pourrez savoir où vous en êtes et vos enfants n’auront pas à vous demander 100 fois les activités qu’ils vont faire… même s’ils le feront de toute façon !

Credit Photo

C’est la première fois que nous prenons des vacances hors de France depuis 2006. Bon, le truc c’est que nous avons été expatriés depuis, et que donc nos vacances nous revenions les passer dans la Patrie-Mère. Normal, puisqu’il faut tout de même revoir la famille. Enfin, la famille en question se fiche un peu de revoir les parents depuis que les enfants sont nés, mais on fait semblant de ne pas s’en apercevoir :-)

Le problème c’est qu’avec les années nous sommes devenus bons à prévoir des voyages longs, mais pas des séjours courts. J’ai donc pensé à écrire un petit article pour moi d’abord, afin de pouvoir m’y référer en temps et en heure, et pour les lecteurs ensuite pour qu’ils connaissent la galère !

Avez-vous besoin d’un visa ?

Continue Reading…

Après avoir écrit un article sur les films d’animation japonais, j’ai eu envie de vous présenter les films francophones ‘et leurs bande annonces) que nous aimons regarder avec mes enfants. Là encore, ce sont des films à deux niveaux de compréhension, un pour les enfants et un autre pour les adultes.

Une chose toutefois, les films francophones sont bien souvent dessinés différemment et parfois on a un peu de mal à s’y faire… surtout lorsqu’on est fan de film d’animation américain. Les budgets ne sont clairement pas les mêmes, mais si vous réussissez à dépasser vos premières impressions, vous découvrirez un vrai talent et une production qui ne déméritent en rien.

C’est parti !

Continue Reading…

Quel est le plus beau cadeau que vous puissiez recevoir ? Oui, hormis un iPad 3 flambant neuf bien entendu ! Je dois vous avouer que je ne suis pas doué pour les cadeaux. Il y a une raison toute simple, je n’arrive pas à rentrer dans la tête de la personne qui va recevoir le cadeau. En clair, je suis le genre qui fait les cadeaux qu’il aimerait recevoir.

Quels sont les cadeaux que j’aime ? Des cadeaux utiles ! Je hais tout ce qui est censé se poser quelque part et être observé. La raison là aussi est très simple, je ne l’observerai jamais ! Je le fouterai dans un tiroir et ne le reprendrai en main que l’année d’après. Je n’ai jamais compris pourquoi les gens ne comprenaient pas ça !

Bref, après cette interlude confession, voici une révélation. Je raffole des cadeaux faits par les petites mimines de mon Adam ! WOW, ça c’est une surprise me direz-vous lol. Je vous avoue que c’en est une pour moi. J’ai toujours pensé que les parents qui accrochaient aux murs les « dessins » et autres « horribleries » de leurs enfants étaient juste un peu trop… parents, si vous voyez ce que je veux dire par là.

Continue Reading…

Nous avons eu l’occasion de découvrir le film d’animation Mission Noël hier après-midi. La séance était organisée par notre petite ville ce qui fait qu’en plus les places étaient 75% moins chères qu’au Cinéma. C’était sympa :-)

Je vous avoue que le film ne me bottait pas pour un sou. L’image du débile sur l’affiche ne me donnait pas envie et l’idée de me retrouver dans une salle pleine de cris encore moins. Et pourtant, nous avons passé un excellent moment familiale et même si mon neveu a fini par un « ben moi j’ai pas rigolé », je sais qu’il a fortement apprécié.

mission noelUn quatuor familial

Le film est basé autour de la famille et de la famille Noël en particulier. Papa Noël est le bon vieux monsieur bedonnant que nous connaissons tous, Grand-Père Noël est gateux et complètement cinglé, Steve Noël est celui qui fait qu’en réalité tout se passe bien, Arthur Noël est le petit frère vraiment maladroit qui admire son père et son frère.

J’aime le genre de film qui insiste sur la famille car c’est l’une des valeurs qui pour moi sont les plus importantes à faire passer. Les amis c’est toujours bon d’en avoir, mais le sang, c’est le sang et on ne déconne jamais avec le sang. C’est aussi pour cela que je veille très souvent à faire sortir mes neveux avec mes fils, afin qu’ils comprennent qu’il y a plus que de l’amitié entre eux.

Continue Reading…